Avec 200 € de plus...

1 | par Françoise, Monique A, Pascalle, Patrick, Sandrine

Avec 200 euros de plus ...
J’ améliorerais mon alimentation, donc manger trois fruits et légumes par jour. Je pourrais faire des activités avec mes enfants, acheter des vêtements pour mes enfants.
Je serais moins stressée, moins à compter les moindres de mes dépenses. On dit que l’argent ne fait pas le bonheur, mais ça y contribue.

Avec 200 € de plus...
… je ne serais pas à l’aise, car je considère que j’ai suffisamment pour vivre et pour vivre bien. L’argent devrait aller à ceux qui en ont le plus besoin. Alors j’espère que je ferais le geste juste : les donner à une association qui prend en compte les besoins des pauvres, moitié en France, moitié à l’étranger. Je pourrais aussi choisir de contribuer au financement d’un projet écologique et solidaire.

Si j’avais 200 € de plus tous les mois, c’est la garantie d’avoir encore un frigo plein tous les 20 du mois. Mon curateur me fait un virement de 350 € tous les 5 du mois pour ma fille de 5ans et moi.
Mon curateur paye les factures (loyer, gaz, EDF, cantine etc) normalement.
Je n’ai souvent plus argent pour manger le 20 du mois donc je suis en zone rouge. Souvent à cette période là je mange beaucoup de pâte ou bol de céréales avec du lait.
Ça éviterait que je demande de l’argent à prêter ou demander de la nourriture à mes amis ou au parrain de ma fille.
C’est la honte de demander mais je le fais pour ma fille.
Aussi je pourrais payer au début du mois mes dépenses de chaque semaine : la cantine 3€60, le centre loisir 4€, la garderie 6€ et être tranquille pour le mois . J’ai de la chance d’avoir une aide de cantine .
Je suis triste quand mon enfant me demande pain, fruits, autre nourriture et que je ne peux pas donner.
J’en ai marre de lui dire que j’ai pas argent pour donner ce qu’elle voudrait.
Souvent du 5 au 19 du mois je me fais plaisir car enfin on pourra manger bien et c’est la fin de la galère.
Je pourrais aller voir ma frangine à Tréboul .
Ça permettrait d’offrir plus souvent un goûter à la crêperie du parc du Vallon à mes amis ou au parrain qui m’aide souvent pour la nourriture.
En offrant ce goûter c’est ma façon de leur dire merci.

200 € représente un quart de l’ AAH (Allocation Adulte Handicapé) pour vivre et survire pendant un mois.
200 € c’est aussi le quart d’ un des derniers smartphones.
Alors avec 200 € de plus, je ne sais pas ce que je ferai ...et c’ est un luxe de pouvoir dire cela.