mer, mère, maire

1 | par Françoise, Monique A, Nadine, Patrick, Sandrine

Vous avez dit : Mer maire mère, moi j’entends la mer la maire la mère. Y a-t-il des similitudes au-delà de ce qu’on entend ? Je choisis d’en faire un seul mot « la mermairemère » et de ne m’attacher qu’à ce qui est commun.
Chaque personne a à voir avec la mermairemère, elle est toujours là pas très loin virtuellement ou réellement.

La mère est là pour protéger ses enfants, le maire est aussi là pour ses administrés, la mer est là pour apaiser nos âmes. Mais elle peut aussi se mettre en colère contre ses enfants pour des bêtises, le maire contre les dégradations publiques, la mer gronde contre la dégradation climatique et se transforme en tempête.

Le grand jour était arrivé !
La marée était très belle
et la mariée aussi...
Le maire a contemplé la mer
a ensuite souri à la future mère
et devant l’assemblée a fait un vœu :
que le couple ne soit pas éphémère.
Le père était dans ses petits souliers
(une paire noire sans lacets
offerte par sa belle-mère)
Mais arrêtons les jeux de mots
on pourrait s’en lasser...
S’enlacer ? Le couple l’attendait !
Le grand jour était arrivé
… et personne n’était amer !

Aujourd’hui, je fais du bateau à la mer ; et à l’horizon je vois monsieur le maire qui donne des cours de natation. Je fais des projets avec mes enfants en tant que mère, car je suis une mère gentille.

Ma mère aimait la mer . . .
Nous habitions Saint-Renan : pas de mer !
C’était la guerre : pas de cars ! Des vélos mal en point !
Alors elle alla trouver Monsieur Le Maire :
Monsieur le maire, ce n’est pas possible ! Mes enfants ne voient jamais la mer !
Je suis leur mère ! J’aime la mer ! J‘ai grandi en bord de mer !
J’ai rêvé en marchant en bord de mer . . . La mer qu’on voit danser !
J’ai adoré nager, plonger, apercevoir poissons et algues au fond de la mer !
Je veux que mes enfants découvrent le bonheur de la mer,
La mer qu’on voit danser, la mer et ses reflets d’argent, la mer et ses secrets, la mer infinie . ..
Monsieur le Maire, faites quelque chose pour une mère qui veut que ses enfants aiment la mer !
Le maire écouta gravement ma mère, ma mère déchaînée, ma mère insistante . . .
Il trouva un moyen, un car et son chauffeur . . .
Et bientôt tous les enfants de St Renan connurent le bleu de la mer, le chant et la colère des vagues . . .
Je crois que le maire, il aimait la mer . . .