Chère Greta

1 | (actualisé le ) par Andrée, Claudie, Françoise, Monique A, Nadine, Pascalle, Patrick, Sandrine

Brest le 15 mars 2019

Chère Greta.
Je prends mon café dans une tasse en plastique, au moment où je débute ce courrier.
Le plastique a permis de nombreuses inventions humaines, c’est vrai. Mais ces inventions nous conduisent aussi, droit dans le mur.
Nous avons milité pour modifier les usages, éduqué pour former des citoyens de la Terre. Tellement d’actions, de mots...cela me semble vain aujourd’hui.
Heureusement ta jeunesse, ton audace me redonne l’envie d’y croire un peu encore .
Merci Greta.

Chère Greta.
Je souhaite faire un petit effort pour la planète. Je montre à ma fille de 5 ans que la plupart des produits du commerce et de la pharmacie ne sont pas très bons pour notre santé et la santé de la planète. Je fais des ateliers de recettes de mamy pour lui montrer mes produits d’entretien, d’hygiène et de beauté. Je préfère mettre plus cher dans un bon savon de Marseille ou d’olive car je sais que je peux faire plein de recettes. J’évite d’acheter des médicaments car je ne sais pas ce qu’il y a dedans, j’ai plus confiance dans mes recettes de mamy car je sais ce que j’utilise. Je préfère me soigner avec mes recettes que d’aller chez le médecin ou d’acheter des médicaments, ça fonctionne donc je ne pense pas changer. Je vais au marché le dimanche pour acheter des légumes pour mieux manger.
J’essaie de trier mes déchets mais ça prend beaucoup de place dans ma cuisine.
Dans mon quartier on devrait plus prendre soin de la rue, jeter les poubelles par les fenêtres n’aide pas notre planète à aller mieux alors que les poubelles de tri sont sur le trottoir en face. J’utilise des recettes de mamy pour faire chauffer l’eau plus vite et utiliser moins les plaques électriques. Je fais moins de machines de linge. J’utilise moins de chauffage. Je préfère acheter des vêtements d’occasion que du neuf.
Merci Greta de faire ce que tu fais pour la planète à ton âge .

Chère Greta,
Merci pour ton combat et ce que tu fais pour la planète. En luttant contre la pollution qui nous donne des maladies, tu sauves nos enfants, tu leur montres le chemin. Les plus grands pollueurs ne sont pas assez taxés, donc ils continuent à polluer la planète malgré les normes anti-pollution.
Et toi Greta, tu interpelles les politiciens du monde entier et pas seulement dans ton pays car partout on pollue. Tu es un exemple pour nos enfants pour que eux aussi fassent attention modestement à respecter l’environnement où ils vivent. Nous, adultes on compte sur tes idées et celles des jeunes pour trouver des solutions pour sauver la terre.
Je t’embrasse très fort et continue, on a besoin de toi aux côtés de nos jeunes et des adultes.

Chère Greta,
Sais-tu que tu changes ma vie ?
Tu m’as interpellée !
Je t’ai entendue à la COP 24. Tu as osé dire à toutes les personnes importantes qui étaient devant toi, toi, la gamine de 15 ans : Conduisez-vous en adultes ! Dans 20 ans, j’aurai des enfants. Que vais-je leur dire s’ils me demandent "Maman, pourquoi je peux plus boire de l’eau à la fontaine ? Pourquoi je ne peux plus me baigner aux Blancs Sablons ? Pourquoi, certains jours, il faut mettre un masque pour respirer ? Pourquoi tout à l’heure, à Portsall, j’ai trouvé des grosses boules noires dans l’eau ?" On m’a dit : " C’est du pétrole, c’est à cause d’un gros bateau italien qui a coulé à 500 kms d’ici ! " Pourquoi vous, les grands, vous laissez faire ça ? 
Oui, Greta, c’est ma génération qui a laissé faire ça ! Je suis un peu coupable de tout ça ! Et aujourd’hui, j’ai presque 90 ans, je ne peux plus faire grand-chose . . . mais, grâce à toi, à tes réactions, à ton courage, je commence à accumuler les petits gestes quotidiens : tri de poubelles, le tram plutôt que la voiture, etc. Désormais ,je réfléchirai beaucoup avant de déposer mon bulletin de vote dans l’urne, je rejoindrai telle ou telle manif, et je te crie : Merci, Greta ! Continue ! Nous avons besoin de toi ! La planète a besoin de toi et de tous ceux et celles qui te suivent.

Chère Greta.
Tu es une très belle jeune fille, je t’ai rencontrée sur un portable. Je suis d’accord avec toi. La planète est à refaire. Les humains sont des destructeurs. Il faut refaire le caractère des personnes.

Chère Greta
Les ans nous séparent, un demi siècle, te rends-tu comptes ? Les ans n’ont pas d’importance dans la bagarre qui est la nôtre. Elle est vitale cette bataille. La planète nous abrite depuis des millénaires ; l’homme dans son désir incommensurable de pouvoir et d’argent l’a détruite.
Au-delà des stéréotypes, pourquoi cette bataille est la mienne ? Sur des chemins caillouteux qui ont jalonnés ma vie, la Nature a toujours eu cet effet bienfaisant. Après une dure journée, admirer un soleil couchant apaise toutes les angoisses. Je prends conscience à chaque fois que Dame nature m’offre la beauté de l’immensité de ses créations, et cela conforte mes convictions de sauvegarder tout cela. Je souhaite que tout le monde puisse profiter de cette magnificence en adoptant la bonne attitude. Il nous faut ouvrir nos oreilles à tes bonnes leçons et notre cœur à la sauvegarde d’autrui.

Chère Greta
Bien sûr tu as un visage d’enfant et des nattes qui me rappellent « Heidy à la montagne », mais tu as surtout une parole forte, sincère et juste. Tu appelles à produire, à consommer, à vivre autrement. Tu nous dis que c’est une question de vie ou de mort pour notre Humanité. Tu incarnes si sincèrement cet appel à agir autrement et vite, que je veux répondre et cherche à savoir comment.
Je dois aussi te dire que je me sens coupable de n’avoir pas pris la mesure des dégâts que provoque notre système. J’étais attentif à la création d’emplois, à la lutte contre les inégalités, mais j’ai trop longtemps sous-estimé le mal fait aux éco-systèmes pour notre planète.
Regardons avec toi vers l’avenir, et agissons chacun et collectivement. Faisons le ensemble, sans attendre la crise majeure qui pourrait entraîner des guerres. C’est l’entraide ou la violence...

Chère Greta,
Merci merci merci.

Et aussi une lettre pour laplanète
Chère planète,
Que tu es belle ! Tu nous offres un tel spectacle, chaque endroit est un émerveillement.
Qu’on est petit !
Tes ressources ne sont pas inépuisables.
Il est temps d’en prendre conscience.
La consommation, le profit ne font pas bon ménage avec ta nature.
On t’étouffe, t’asphyxie avec le progrès ??? (si on peut parler de progrès)
Faut-il toujours plus, aller plus vite, consommer plus, avoir plus de confort.
Ne sommes-nous pas égoïste ?
Il est temps que chacun fasse un effort, réfléchir avant de jeter, avant de consommer.
Admirer et pouvoir profiter encore longtemps.
Faire prendre conscience que tu es fragile.
Comment peut-on te piétiner ainsi.
Tes ressources ne sont pas inépuisables.
Que beaucoup de générations d’enfants puissent encore profiter de ta beauté, de tes ressources.
Tout ceci dépend de chacun de nous, d’un petit geste.