Les fêtes de fin d’année

par Monique A, Nadine, Patrick, Sandrine

Il y deux fêtes de fin d’année distinctes. Le 25 décembre est plus famille, se retrouver avec frères, sœurs et enfants. Pour ma famille c’est une tradition, le plaisir des enfants. Par contre le 1er de l’ an est plus destiné aux adultes, le plaisir de se retrouver entre copains et copines un peu sans enfants. Pour moi c’ est enfin l’ occasion de me retrouver un peu seule avec mon conjoint, être libérée des contraintes familiales.

Les fêtes de fin d’année sont une période complexe, selon ce qu’on vit à ce moment-là.
Les personnes isolées ressentent d’une manière plus forte l’isolement car tout incite à se retrouver en famille, entre amis.

Les fêtes de fin d’année pour moi c’est plein de dépenses. La prochaine fois, je ferai le réveillon de Noël sans les enfants. Cette année ça a été trop difficile…

Les fêtes de fin d’année pour moi ? Noël est surtout familial et la nouvelle année se fête entre amis… ou pas. Je n’aime pas cette injonction au réveillon festif – grande bouffe chère, champagne et cotillons. Mais ce peut être l’occasion de créer des moments amicaux, et je préfère pour cela l’intimité d’une table simple à cinq ou six…
Je suis sensible pour Noël à la double dimension spirituelle : le solstice où la lumière domine enfin la nuit, et où le mystère divin prend corps. Du coup, je vis mal ce temps de cadeaux si matériels. Même si les sourires et rires des enfants sont sans prix !