Femmes(s) = Hommes(s) ? !

par Andrée, Françoise, Gwendoline, Invité.e, Marie-Claire, Monique , Nadine, Patrick, Sandrine, Valérie

Egalité ou Inégalité ?
Il y a quelques années, les relations professionnelles hiérarchiques étaient particulièrement inégalitaires entre, chef, sous-chef, petit-chef, et "petit personnel".
Il y avait un manque de respect évident et déstabilisant.
Et aujourd’hui ?

Femmes, hommes. En principe nous sommes tous à égalité. Dans certains pays les femmes sont inférieures aux hommes. Ils traitent les femmes comme des personnes soumises. Même en France, il y a des femmes, des enfants et des hommes soumis.

L’égalité homme et femme, c’est un vaste sujet, tout dépend de où on se place en France ou ailleurs, personnellement je trouve que en France on est plutôt bien, alors que dans d’autres pays il y a encore beaucoup d’efforts à faire.
Mais tout cela est surtout question des droits et pour moi c’est pas seulement homme femme, les droits devraient être pour tous les individus les mêmes et on ne devrait pas juger sur l’apparence.
Après il faut faire attention à une réelle égalité et accepter que les hommes peuvent contribuer à la vie de famille et peuvent s’occuper des enfants.
Tous est une question d’éducation, si dès le départ on ne fait pas de différence qu’on verrait l’individu tel qu’il est, mais cela reste encore difficile, car nous grandissons avec des stéréotypes.
Par contre on ne peut pas changer la nature, la femme est celle qui porte et donne la vie, c’est comme cela mais cela montre qu’on est différent. C’est la différence qui fait une richesse.
Il ne faut surtout pas oublier qu’on a besoin des uns et des autres, seul on ne peut pas faire grand chose.

La question est immense. « On ne naît pas femme, on le devient », écrivait Simone de Beauvoir. Il fallait casser l’idée d’une identité absolument « naturelle », insister sur le rôle de la culture et de l’éducation dans la construction de « la femme ». Reste que la biologie joue son rôle... Jusqu’où, c’est un débat !
Le signe égal indique pour moi que hommes et femmes ont une même dignité. Ce qui n’empêche pas, hélas, des conditions très inégalitaires. Aujourd’hui en France si le droit est à la hauteur les faits ne le respecte pas, notamment dans les niveaux de salaire. Il y a des petits progrès mais l’injustice, les préjugés et la domination dominent encore.
La question peut être vue de façon plus personnelle. Si j’ai toujours su que la femme est l’égale de l’homme, j’ai été témoin de la domination de l’homme père et mari sur la femme avant tout mère et au service de sa famille. Cela dans l’amour et les douces attentions. Mais les tâches étaient réparties de façon traditionnelle : l’homme accomplit son ambition professionnelle et la femme assume la charge mentale (et concrète) de l’intendance et des enfants. Si j’ai tenté de corriger cette posture dominante de l’homme et de trouver un équilibre dans le couple, ce fut et c’est difficile.
Plus personnel : la vie intime. Le schéma de l’homme conquérant et de la femme citadelle commence, avec #metoo, à s’effriter, nous entrons dans l’ère de la « civilité » sexuelle et c’est tant mieux. La séduction doit devenir un art du consentement. Reste à mieux éduquer les garçons !

Moi, je considère qu’ il faut égalité hommes femmes pour l’emploi, une femme sait faire comme un homme je le pense. A la maison mon mari, qui dans son métier s’occupe d’enfants, fait le ménage, repasse, prépare le repas . Je considère que dans un foyer la femme et l’homme doivent se partager les tâches, pour que le couple fonctionne bien. Souvent c’est pas le cas dans les foyers, les femmes s’occupent des enfants et de la maison. On dit que la femme doit être à la maison et l’homme au boulot. Moi, je ne suis pas d’accord avec ça. Si l’homme qui travaille et sort empêche la femme de sortir car elle doit s’occuper de l’enfant cela peut amener une séparation. C’est parfois une question de culture...

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.
Et pourtant, il a fallu par exemple que les femmes attendent 1945 pour voter pour la 1ère fois, les hommes pouvaient le faire depuis 1848, et 1965 pour que la loi leur permette d’ouvrir un compte en banque...
Les capacités ne sont pas liées au sexe. On a imaginé que là où elles étaient plus « importantes » c’était dans l’espace privé de la maison, ce qui était naturel pour elles c’était donc de faire le ménage, repasser, s’occuper des enfants prendre soin des autres ... Ensuite quand elles ont pu travailler à l’extérieur de la maison, elles se sont retrouvées dans des métiers mal payés. La conséquence aujourd’hui c’est que dans la population la plus pauvre, on trouve surtout des femmes.
Pour avancer vers une égalité des possibles entre les femmes et les hommes et une égalité tout court, l’important c’est d’abord l’éducation et il n’est jamais trop tard pour cela. Mais interrogeons-nous aussi, nous les adultes, sur nos comportements nos manières de vivre ensemble femmes et hommes que l’on montre dans nos quotidiens et que les enfants imiteront car les stéréotypes sont difficiles à combattre.

Il est vrai que dans notre société, une femme n’est pas toujours considérée comme égale à l’homme. Pour moi une femme doit être mise au même rang qu’un homme. Par exemple, pour un travail identique la femme sera payée moins qu’un homme et même avec des compétences équivalentes. Quand on postule pour le même poste c’est souvent les hommes qui ont ce poste.
Après tout nous sommes tous des êtres humains.

Aujourd’hui encore, cette question sur l’égalité hommes femmes reste d’actualité. Pourtant des lois existent, mais sont régulièrement bafouées. Il faut toujours être sur ses gardes, rien n’est jamais acquis.
Il est difficile de changer les habitudes, les mentalités et Il faut être vigilant.
Plus que jamais l’expression faire ensemble prend tout son sens. Nous devons progresser ensemble, réfléchir sur une égalité juste.

Et pour finir une chanson qui a pour titre Égalité écrite et interprétée par jean-Luc
Merci à lui pour cette autorisation de publication dans notre article.