Poétickets

(actualisé le )

A l’occasion du Printemps des poètes, les membres de l’atelier Lirecrire numérique ont participé aux Poétickets (petits poèmes écrits sur des tickets usagés). Le thème était « Ephémère ». Nous nous sommes réunis pour y réfléchir. Voici nos créations :

Ma vie ne manque pas de sel
c’est sans doute l’effet mer

Covid, masques, élections...
tout est éphémère.
Et la guerre ?

Pauvreté éphémère.
Pas sur cette terre.
Comment faire ?
Ne pas se taire !

Ma prière
que la guerre
soit éphémère

Le terre a l’air en colère
la misère sur terre
la guerre : stop !

La mer en colère a l’air volontaire

Les anges ont des ailes et envoient de la lumière éternelle

Dans ma bulle une pensée passe
est-elle intéressante
peut-on la garder
pfeet, elle est partie

Je t’ai faite mère
ce fut une fête
jamais défaite
Eternel éphémère

C’est agréable aussi de se laisser aller
à tire d’aile, de se laisser vivre

L’imaginaire est éphémère
est-ce vrai ?

Un papillon, un vol, un bruit, un frôlement : éphémère

J’étais à la mer
ma mère me demande d’aller voir la maire de la ville
dans une mairie du Finistère
Ma mère était en colère
mais le résultat était super

Quel effet ça fait de voir la mer en colère ?
c’est super mais c’est éphémère

La guerre
la misère
on espère
que c’est éphémère

Je suis une étoile filante
je descends lumineuse
comme un ange éternel