Vacciné ou pas : lettres ouvertes

par Andrée, Françoise, Guy, Patrick, Valérie

Chers non vaccinés,
Vous vous dîtes que c’est difficile de faire confiance. Sommes-nous bien informés ?
Peut-on faire confiance à la médecine ?
Vous avez peur de l’avenir, par méconnaissance, par méfiance. Quelles seront les conséquences d’un tel vaccin. A-t-on assez de recul ?
On vous accuse de mettre en danger les autres (les vaccinés), on nous oppose les uns aux autres. Ne voudrait-on pas au contraire écouter et connaître vos opinions, vos peurs, vos contradictions.
Essayons plutôt de s’écouter les uns, les autres.
Une vaccinée

Chers vaccinés,
Faut-il du courage ? je ne sais pas.
Vous n’êtes pas seuls au monde, il faut se protéger et protéger les autres. Vous faîtes confiance aux scientifiques, aux médecins. On espère tous retrouver la vie d’avant.
Beaucoup souffrent d’isolement, de ne plus pouvoir travailler.
Avez-vous pris la bonne décision ? Une chose est sûre, vous ne voulez plus revivre le confinement.
Une vaccinée

Cher vacciné
Je vous dis un grand bravo, vous êtes vacciné...Et maintenant une troisième dose. Qu’en pensez vous ?
Une vaccinée

Cher non vacciné
Je suis une vaccinée obligée pour ma santé et pour celle de ma fille, qui sinon n’aurait pas pu avoir accès à l’hôpital. Je l’ai fait pour ma fille qui allait à l’école et qui prenait le train et changeait de ville. On nous a mis la pression. Alors, fin juillet nous nous sommes fait vacciner toutes les deux. Nous nous posons beaucoup de questions encore, mais bon, c’est fait.
Bon courage à vous, pour l’isolement et pour payer les tests PCR et peut-être l’obligation...
Une vaccinée

Cher.e vacciné.e
Je te remercie d’avoir dépassé ta peur, d’avoir fait confiance à la communauté scientifique qui assure que le vaccin est la meilleure façon de stopper cette pandémie, celle qui est la moins coûteuse en vies. Je te remercie aussi pour tous ceux que tu as pu croiser et qui auront beaucoup moins de risque d’être infectés et encore moins d’être hospitalisés... et même de mourir. Tu es un.e citoyen.ne solidaire et cela me plaît. On va y arriver ensemble !
Un vacciné

Cher.e non vacciné.e
Oui, je te chéris même si j’ai du mal à te comprendre. Sauf si tu as une peur panique du vaccin ; dans ce cas je dois juste l’admettre, comme si tu avais le vertige et que tu ne voulais pas traverser ce pont de corde au-dessus du vide... Dans ce cas il faudrait trouver les moyens de te rassurer, pédagogiques, psychologiques ?
Si ton refus vient de ta conviction que ces vaccins sont l’oeuvre d’un complot maléfique... Dans ce cas je crains que l’arme de la raison, de l’analyse objective ne soit pas suffisante.
Dans les deux cas je te dis ma compassion et mes regrets...
Un vacciné

Chère vaccinée
On pourra recevoir ses amis et sa famille, aussi aller au cinéma. Bientôt on n’aura plus à porter de masque dans la rue et même les magasins
Un vacciné

Cher non vacciné
Ami militant de Lyon, tu m’as écrit que tu ne pouvais pas me rejoindre en train à Brest parce que tu n’avais pas fait ta vaccination. Tant pis...
Un vacciné

Cher vacciné,
Parfois je me pose des questions : comment chacun/e de nous a-t-il/elle fait le choix de se faire vacciner ? Pour toi, était-ce une évidence, quelque chose qui allait de soi, puisqu’il fallait à tout prix arrêter cette pandémie galopante, se protéger et protéger les autres de cette saleté de virus ?
Ou bien, as-tu réfléchi longuement aux risques encourus en te fiant à une découverte médicale récente et pas encore mise à l’épreuve ? As-tu eu peur d’effets secondaires, handicapants ? et décidé quand même de le faire puisqu’il n’y avait guère d’autre moyen d’empêcher le virus d’envahir la planète ?
Quant à moi, je me suis sentie tout simplement responsable de moi-même et des autres, et je n’ai pas hésité. Mais voilà qu’on me propose une 3ème dose ! La situation n’est plus la même ! J’hésite, je ne vois pas clairement le choix à faire. Maintenant, la situation semble bien améliorée, de moins dans nos pays. Une 3ème dose est-elle vraiment utile ? Et puis, il y a des pays privés de vaccin, même d’une 1ère dose . . . Alors . . . ? Que faire ? Peux-tu m’aider ?
Merci d’avance.
Une vaccinée.

Cher non-vacciné
Tu as pris une décision qui a peut-être étonné ton entourage, mais c’est ton choix, profondément respectable. C’est une bonne chose, je pense, de ne pas avoir obligé tous les Français à prendre la même décision. Nous aurions alors agi par contrainte, et beaucoup se seraient révoltés. C’est sans doute d’avoir à faire un choix qui nous a tous poussés à réfléchir, à peser les « pour » et les « contre », à nous informer, à explorer un peu le domaine de la médecine, assez fermé à nos yeux de profanes . . . bref à agir avec une maturité responsable. Finalement, quelle que soit notre décision finale, nous nous sommes mutuellement aidés. N’est-ce pas déjà un bon résultat ? Merci à toi !
Une vaccinée

Actualités

6 visiteurs en ce moment